Navigation Menu+

La notation extra-financière : une évaluation d’une entreprise

La notation extra-financière consiste à évaluer et à noter les Etats ou les entreprises à l’égard de leurs pratiques Environnementales, Sociales et de Gouvernance (ESG). Existant mondialement depuis 1980, les agences de notation extra-financière dénommées autrement agences sociétales à la différence des agences de notation financière sont rémunérées par les investisseurs.

Les agences de notation extra-financière

notation-extra-financiere.jpg

Les agences de notation extra-financière sont des entités indépendantes dans chaque pays. Elles tiennent le rôle d’évaluateur de la performance des entreprises (publiques /privées) face aux enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernement d’entreprise. Leur travail se base sur des analyses de documents collectés à partir de différentes sources (ONG, syndicats, collectivité). Les agences de notation extra-financière se multiplient en nombre depuis l’an 2000 avec la notion du développement durable.   Les exemples des agences de notation sociétale sont KLD aux États-Unis, EIRIS en Grande Bretagne, Vigeo en France, Core Rating dans le Royaume-Uni, Oekom en Allemagne et CAER en Australie etc. Certaines agences se sont spécialisées dans un domaine particulier tel l’agence Trucost du Royaume-Uni, agi dans le domaine environnemental des entreprises.

Comment se font les notations extra-financières ?

extra-financieres.jpg

Les notations extra-financières s’appliquent sur les performances économiques d’une entreprise issues de son comportement vis-à-vis de l’environnement, du respect de son engagement sociétal et des valeurs sociales et enfin de son stratégie de gouvernance. Les critères de notations sont différents car chaque agence développe ses propres stratégies en se référant sur une méthodologie de travail plus ou moins similaire comme l’adoption de la politique de ressources humaines, les relations avec les autres acteurs (clients, ONG, médias) et l’utilisation des documents publics clefs et enfin l’analyse basée sur degré de la transparence, le respect des valeurs, la communication et l’innovation. La notation extra-financière s’opère systématique deux fois par an, soit suivant l’initiative d’une société qui demande son exécution.