Navigation Menu+

Le swap : un produit dérivé financier

Le swap appelé autrement « échange financier » est un contrat d’échange de flux financiers entre les institutions financières et les banques. C’est ainsi un produit dérivé financier en date du XIXe siècle.

 

L’histoire du swap

swap.jpg

Jadis pratiqués implicitement, les premiers swaps standardisés vers le XIXe siècle sont les swaps de prêts croisés. Ils ont apparus sur le marché des changes entre les banques centrales. Au fur et à mesure, les banques commerciales les font recours. Puis en 1981, le swap de taux d’intérêt en plusieurs devises a été officiellement adopté. Ce swap de devises résultait de l’arrangement entre la Banque mondiale et l’IBM au sens que suite à la dévaluation de Deutsche Marks et le yen, la Banque mondiale a réglé l’emprunt en minimisant les écarts de dettes par l’émission de dollar en échange. De son côté, l’IBM percevait aussitôt une plus-value de change en transformant sa dette en dollar. Il s’opère un échange de taux fixe contre taux variable et devenant de swap de taux d’intérêt standards. Depuis, il est plus utilisé par les banques d’investissement. De nos jours, le swap est devenu populaire et sert comme une référence « en tant que contrat de couverture » aux marchés de la dette des entreprises et des sociétés exerçant notamment des activités internationales.

 

Les caractéristiques de ce produit dérivé

produit-derive.jpg

Le swap en tant que contrat répond à caractéristiques générales d’un contrat, comportant ainsi les noms des contractants, le nominal/ le coût, la durée et l’échéancier, la résiliation et procédure afférente. Il se présente en différents types tels les swaps de taux d’intérêt ; de risque de crédit ; de devises ; le swap sur matières premières etc. et varie ainsi suivant son objet. Ce contrat est exclusivement bipartite. Un swap légalement établi faisant foi entre les parties et irrévocable à l’égard de tous en toute transaction même à l’international.